Un projet de commerce équitable

et de développement durable

Le KAF : Une pépite aux 1 000 vertus

 

Une céréale à forte valeur nutritive et énergétique aux multiples bienfaits.

 

Cette variété de mil (Pennisetum glaucum) pousse sur  les terres arides et salines du Saloum (Sénégal).

 

Ceci lui confère une forte teneur en protéines, vitamines B, acide folique (vitamine B9) et nutriments essentiels (magnésium, phosphore, potassium, fer, calcium etc.).

 

C’est une céréale fibreuse, contenant également des phénols (antioxydants) luttant efficacement contre les radicaux libres ou encore le stress oxydatif.

"Une étude coordonnée par un consortium international  impliquant de nombreux chercheurs de laboratoires du Nord et du Sud  a permis d'obtenir pour la première fois une séquence génomique de reférence pour le mil"  
                          IRD

  COMPOSITIONS

Valeurs Nutritionnelles
Energie      1510 Kj
Protéines        8,6g
Glucides       64,9g
Lipides           4,4g
Fibres           12,0g
Minéraux        mg/Kg
Magnésium      583,7
Phosphore      1106,5
Potassium      1118,6
Calcium          2300,0
Manganèse          4,6
Fer                      28,0
Cuivre                  2,6
Zinc                    14,4
fiches techniques  
Une céréale nouvelle et unique

 

A la fois comme complément alimentaire et farine quotidienne, la farine de KAF est un produit unique.

 

Une fois la graine pilée en farine cette dernière rancit en moins de 48h la rendant inconsommable. Pour obtenir une farine parfaitement stable elle  doit subir un procédé technologique breveté  parfaitement biologique afin de respecter tous les  bienfaits naturels de la graine.

 

De plus,  le KAF est cultivé sans engrais ni  produits de traitement. Il est donc bio comme  l’attestent les analyses d’eurofins.

"Le KAF

la céréale du 21ème siècle"

Utilisation

 

La farine de KAF est aujourd’hui la principale  ressource de nombreux pays africains.

 

Elle vous offre une occasion de varier les menus.

La farine de KAF suivant la transformation culinaire dont elle fait l’objet, peut être consommée tous les jours avec une grande facilité.

 

Son PH neutre et son léger parfum de noisette la rendent utilisable seule ou mélangée à d’autres farines.

 

Naturellement sans gluten, la farine de KAF convient parfaitement à tous les régimes alimentaires, même les plus exigeants (coeliaque).

 

Grâce à sa grande valeur énergétique et à sa très grande digestibilité, cette farine trouve sa place dans l’alimentation des sportifs et des personnes âgées.

 

Au Sénégal, elle est aussi donnée aux nourrissons dès 6 mois.

recettes...

Shopping-cart1.jpg

 

Solutions proposées grâce à la commercialisation :

Le projet consiste à installer et à gérer une Unité de Traitement du KAF (UTK) afin d’améliorer l’existant dans les régions de culture du KAF et de lutter efficacement contre l’insécurité alimentaire.

 

La transformation d’une partie de la récolte de KAF en une farine stabilisée et conditionnée, offrant ainsi une durée de conservation de plus d’une année apportera une réponse pertinente à la problématique identifiée et les améliorations seront nombreuses :

 

  • Diminution considérable des pertes de stockage,

 

  • Augmentation importante de la sécurité alimentaire,

 

  • Réduction de la pauvreté pour les producteurs de KAF,

 

  • Diminution de la charge de travail des femmes

 

  • Autonomisation et indépendance des femmes

association...

Un projet de Commerce équitable

 

Le KAF occupe aujourd’hui, une place centrale dans le mix alimentaire des sénégalais et de nombreux africains. Cette céréale présente, de surcroit, un « profil nutritionnel » de premier choix, mais son utilisation au quotidien présente d’importantes difficultés de stockage et de conservation.

 

En effet, le KAF n’est récolté qu’une fois par an, il est donc nécessaire d’en stocker une grande partie. Or, entre 45 et 60 % de la production du KAF est perdue par défaut de conservation.

Ces pertes importantes sont évidemment dommageables dans un pays en situation récurrente d’insécurité alimentaire.

 

Par ailleurs, dans la situation actuelle, le KAF est pilé avant consommation, mais une fois pilé, il rancit rapidement et ne peut être conservé en farine, plus de 48h.

 

Les cultivateurs – producteurs de KAF sont donc confrontés à une problématique globale de

stockage et de conservation, à la fois de la graine brute et de la graine une fois pilée.